Société

Société

Il y avait une époque où la vie était rose,
où la romance faisait partie de mon être,
Où je me contentais de peu de choses,
Une époque que je ne m’imaginais pas voir disparaître,

Ce temps est révolu,
Je ne m’en serais jamais douté,
Ce n’est pas quelque chose dont j’ai voulu,
C’est simplement une phase de mon existence qui s’est terminée,

J’ai changé,
Pour le mieux aux yeux de la société,
mais après avoir réalisé que j’étais manipulé,
je me suis révolté,

C’est alors qu’on ma mit de côté,
qu’on ma ignoré, même oublié, maltraité,
car je n’étais pas part de leur intégrité,
j’étais le chien sans collier lui qui ne pouvait socialiser,
j’ai dû me cloîtrer dans leur triste société parmi les drogués,

Quand je me suis complètement intégré, je les ai quittés,
en leur disant qu’il n’était que des déchets sous mes pieds,
pourquoi imité? Quand on peut se diversifier?
Être une entité sans conformité,
et non un style vestimentaire copié flashé,
qu’elle est notre société? Pleine de préjuger et d’esclaves en quête de personnalité,

Toujours à chercher, leur raison d’exister,
Toujours à blâmer, leurs erreurs sur la société,
Toujours a s’excuser, mais toujours en train de recommencer,
toujours à se justifier, au lieu de dire la simple vérité,
Toujours regroupée, car seul ils ne font que s’apitoyer,
toujours effrayé, ils n’ont aucune volonté,
toujours la pour copier, car ils n’ont pas d’individualité,
toujours attachée, car sans collier ils ne savent pas comment exister,

Cette partie de notre société, nous démontre le maillon fiable de l’évolution,
La raison pour laquelle nous n’avancerons pas, mais allons à reculons,
Une belle gang de mouton! Allons changeons nous disons!
Mais ce sont des paroles en l’air nous nous mentons, vivons sous les crampons, d’une opinion émise par une majorité à la con,
continuerons pour mieux regretter, que dans le passé nous sommes restés les bras croisés, a tout accepter et laisser passer,
pensant que lui a coté irait tout bouger,

Nous acceptons, notre condamnation, car nous ne bougeons pas, ne faite pas que pensser à votre opinion , exprimer là peu importe les raisons, ne juge pas l’inconnus sans avoir tout vue,
Laisser vivre sans préjuger apprener à connaitre leur personalité pour ceux qui possède de l’individualité,

Je ne faisais que refléter mes pensées sur un bout de papier en dégênerez sur ce qu’est notre société.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: